English Version | Ver en español

Concoctons des agendas politiques

Inspiré par la résistance historique des femmes dans les zones rurales, un nouveau guide est lancé pour soutenir des politiques alimentaires féministes transformatrices.

La « marmite commune » a une signification historique et politique. À différentes époques, les femmes d’Amérique latine vivant sous des régimes autoritaires se sont rassemblées pour cuisiner autour d’une marmite commune. Elles ont employées cette stratégie afin de créer des espaces dans lesquelles elles avaient la liberté de discuter de politique et articuler des actions de résistance pour répondre à de graves crises économiques et alimentaires. Bien que cette pratique soit caractéristique de cette région du monde, la signification politique et l’utilisation matérielle de la « marmite commune » peuvent être transposées ailleurs.  

Concoctons des agendas politiques évoque le potentiel émancipateur de l’organisation collective et de la construction de connaissances entre femmes. Ce guide a été développé par des professionnelles des droits humains, des activistes et travailleuses en zones rurales. Il offre aux femmes des zones rurales – qu’elles soient membres ou non d’organisations locales ou nationales – des conseils pratiques sur comment fonder des programmes politiques de transformation en matière de droit humain à une alimentation et une nutrition adéquates basés sur les normes internationales récentes en matières de droits humains.

« Les femmes font de la politique et se livrent quotidiennement à des actes de résistance politique dans le monde entier. L’objectif de Concoctons des agendas politiques est de mettre en avant ces différentes expériences et modes de connaissance comme points de départ pour une politique alimentaire féministe transformatrice », déclare Andrea Nuila, coordinatrice des droits des paysans à FIAN International.

Les méthodologies proposées tout au long du Guide prennent les expériences et les connaissances des participantes – appelées « cuisinières » – comme  point de départ. Ce guide est conçu pour être adapté par différents groupes afin de répondre à leurs besoins et priorités en réponse à leurs propres réalités et vise à encourager les femmes à partager leurs expériences de manière transnationale. Cela enrichira une discussion collective et une réflexion sur les différentes ressources disponibles pour donner vie aux agendas politiques féministes sur le droit à l'alimentation et à la nutrition dans les zones rurales.

« Le guide vise à créer des espaces pour les femmes pour faire de la politique. Il s'agit de reconnaître les subjectivités politiques des femmes et leur rôle dans la lutte pour des systèmes alimentaires justes », conclut Nuila.

Le guide est lancé avec une série de matériels pour faciliter les exercices de renforcement des capacités à travers le monde. Vous pouvez trouver le guide et d'autres supports ici.
Suivez le débat sur les réseaux sociaux #CookUpPolitics

NOTES À LA RÉDACTION:

Cette publication coordonnée par FIAN International est le produit d’un travail collectif avec La Vi?a Campesina, FIAN Mexique, FIAN Colombie, FIAN Honduras, le Comite? d’Amérique latine des Caraïbes pour la défense des droits de la femme, la Human Rights Clinic de l’Université? de Miami, l’Université? nationale autonome du Mexique, la Coordination nationale des femmes autochtones CONAMI (Mexique), les Producteurs coopératifs de l’espoir de la Grande Côte du Guerrero, le Centre de formation en écologie et sante? du Chiapas, le Forum mondial des peuples pécheurs (WFFP), le Conseil international des traites indiens (CITI), URGENCI, ARROW et le Réseau mondial pour le droit a? l’alimentation et a? la nutrition.