PETITION: Aux présidents de la Chambre des Députés et du Sénat et au ministre de la Citoyenneté du Brésil.

4 janvier 2019

Le 1er janvier 2019, M. Jair Bolsonaro, Président du Brésil, a introduit la mesure provisoire n° 870 qui abroge, notamment, les dispositions de la loi organique sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle (Losan), approuvée par le Congrès National en 2006. L’objectif fondamental de Losan est de structurer un système national de politiques publiques pour le respect du droit humain à une alimentation adéquate.

Les changements entravent profondément le fonctionnement du système national de sécurité alimentaire et nutritionnelle (Sisan) en supprimant le Conseil National pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle (CONSEA).

Tout au long de son existence, le Conseil a été un point de rencontre de secteurs très différents de la société brésilienne, en particulier ceux qui souffrent le plus des conséquences de l’insécurité alimentaire. Les demandes, expériences et propositions de ces secteurs ont contribué de manière décisive à l’amélioration de la situation alimentaire dans le pays et à la proposition de nouvelles politiques publiques.

C'est au sein de CONSEA que le dialogue entre la société civile et le gouvernement s'est instauré de manière légitime et institutionnelle pour la formulation de politiques publiques garantissant une alimentation saine à l'ensemble de la population. On peut citer les réalisations suivantes: introduction du droit à l'alimentation dans la Constitution fédérale brésilienne, approbation de la loi organique, du plan national pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle, du plan de récolte pour l'agriculture familiale, de la politique nationale en agroécologie et production biologique, du programme d'acquisition de denrées alimentaires et d’achat de produits alimentaires issus de l’agriculture familiale dans le cadre du programme national d’alimentation scolaire et dans d’autres organismes publics.

Les résultats de ce processus ont entraîné d'importantes améliorations dans la qualité de vie de la population brésilienne, en particulier chez les plus vulnérables, et ils ont permis au Brésil de disparaître de la carte de la faim dans le monde de la FAO en 2014. Parallèlement au problème de la faim, des mesures ont également été prises pour lutter contre la montée de l'obésité et d'autres maladies non transmissibles, qui suscitent de vives inquiétudes au Brésil. Ainsi, le modèle de gouvernance en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle et l'expérience de CONSEA ont été reconnus au niveau international et ont inspiré de nombreux pays.

Ainsi, conscients du rôle joué par CONSEA dans ces avancées, nous, défenseurs d’espaces démocratiques pour le développement de politiques publiques, nous demandons à que soit ré-examinée la décision de supprimer le Conseil. CONSEA doit poursuivre ses travaux dans le cadre de la Décennie d’action pour la Nutrition, proclamée à l’Assemblée générale des Nations Unies en 2016, grâce au rôle de leadership joué par le Brésil.

 

    POUR SIGNER LA PÉTITION; VEUILLEZ CLIQUER ICI.

Campagnes

La politique foncière est importante!

Quel type de politique foncière la coopération de l’UE devrait-elle soutenir ? 

    Partizipez à l'enquête!

Traité sur les droits humains et sur les sociétés transnationales

Conjointement avec des groupes et réseaux militants venant du monde entier, FIAN International fait partie de « l’Alliance pour un Traité » qui mettre et aide à mettre en place des actions de plaidoyer afin qu’un  traité international contraignant  sur la responsabilité des entreprises envers les droits humains soit adopté.     En savoir plus...

Réforme Agraire aux Philippines

Le Programme National de Réforme Agraire des Philippines - Comprehensive Agrarian Reform Program (CARP) - plus tard appelé Prolongation de la Réforme Agraire accompagnée de réformes (CARPER), avait pour objectif de distribuer toutes les terres agricoles de plus de cinq hectares à des paysans sans terre et à des travailleurs agricoles.     En savoir plus ...

Pétition au gouvernement brésilien: Défendre le droit au territoire des indigènes

Adhérez à notre appel pour exiger que les autorités brésiliennes n’approuvent pas les propositions de loi qui bafouent les droits humains élémentaires des peuples indigènes du Brésil mais au contraire garantissent le droit des indigènes et des communautés traditionnelles à leur territoire ainsi que le prévoit la politique actuelle relative aux titres de propriété.     En savoir plus...

World Yoga Day 2013

FIAN International, a human rights organization advocating for the right to food has been named as the beneficiary for World Yoga Day 2013.     Learn more.

On the International Day of Peasants’ Struggle, April 17 2012, FIAN congratulates the three winners of the international art contest "Stop impunity! Hunger on Trial"      Read more

Dakar Appeal

The appeal calls for an immediate stop to land grabbing and the restitution of the lands that have been taken away from local communities. Moreover, it makes several demands of national governments and international organizations.      Read more