| 06-11-2017

Nouvelle stratégie pour renforcer le pouvoir des peuples et démanteler l’influence des entreprises

Le président nouvellement élu de FIAN International. Image: Alex del Rey/FIAN International Se réunissant au Népal, les représentants de FIAN à travers le monde ont identifié les luttes actuelles pour le droit à l’alimentation et à la nutrition et ont élaboré des stratégies pour renforcer le pouvoir des peuples.

À l’occasion de la réunion du Conseil International de FIAN, qui se tient tous les trois ans, une cinquantaine de délégués de différentes régions se sont réunis à Katmandou, au Népal, afin d’identifier les défis actuels et émergents qui laissent des millions de personnes en proie à la faim et à la malnutrition. Face à cette situation, FIAN International remanie sa stratégie, sous la direction d’un président nouvellement élu, Sarba Raj Khadka.

Défis émergents et connus depuis longtemps

Les délégués ont conclu que l’envahissement des intérêts privés et des multinationales – également connus sous le nom de « capture par le secteur privé » – dégrade les systèmes alimentaires régionaux et nationaux, la gouvernance démocratique et le système des droits humains lui-même. Avec l’augmentation par le secteur privé de son contrôle financier et de la marchandisation des terres, des semences, de la nourriture et de l’eau, avoir un accès aux ressources transcendant l’influence des acteurs privés devient presque un mirage.

En outre, les régimes autoritaires et répressifs sont à la hausse, tandis que les gouvernements se rétractent de leurs devoirs et obligations. Cela se traduit par la réduction des espaces politiques pour la société civile et la criminalisation croissante de leurs luttes sociales et politiques – Ainsi que l’impunité choquante de ceux qui commettent des violations des droits humains. Comme l’ont affirmé les délégués, l’intégrité écologique et le tissu social qui soutiennent des systèmes alimentaires sains et durables doivent être restaurés et la démocratie doit être reconstruite.

Nouvelle stratégie pour  faire face à une période difficile 

Dans ce contexte, FIAN International et les sections à travers le monde se sont engagées, dans un nouveau plan stratégique, à œuvrer pour une alimentation et une nutrition adéquates ainsi que des régimes alimentaires sains dans des systèmes alimentaires durables et localisés. Renforcer la souveraineté des peuples sur ces systèmes ainsi que sur les ressources naturelles, tout en luttant contre les tendances qui conduisent à la destruction du climat ou de l’environnement, seront également des objectifs clés pour l’organisation dans les années à venir.

Le pouvoir des entreprises, qui obstrue de plus en plus les modèles locaux et nationaux de production alimentaire, de marchés et d’économies, doit être réduit à néant. Il est crucial que FIAN International continue de travailler à l’établissement de mécanismes contraignants pour réglementer les entreprises et autres intérêts commerciaux. À cette fin, l’organisation travaillera à mettre fin au démantèlement de la démocratie et des droits humains, individuels et collectifs, ainsi qu’à la criminalisation des luttes et des acteurs sociaux et politiques.

Un président nouvellement élu 

Après plus de six années d’engagement et de service exceptionnels, la présidence d’Anita Klum (Suède) a pris fin. « Anita s'est consacrée avec passion à renforcer nos sections nationales et à rendre nos structures internes plus responsables et participatives. C'est peut-être la raison pour laquelle de nombreux nouveaux groupes souhaitent rejoindre FIAN », a déclaré Sofia Monsalve, secrétaire générale de FIAN International.

A l’heure où les mouvements de défense des droits humains se développent et se renforcent sur le continent asiatique – où les enjeux seront élevés pour l’avenir du mouvement mondial – le président nouvellement élu, Sarba Raj Khadka, a accompagné FIAN dans ses périples depuis longtemps. En plus d’être membre fondateur de FIAN Népal et ancien secrétaire général de la section népalaise, M. Khadka a été un membre très proactif du conseil d’administration international de FIAN ces dernières années. « Je suis très honoré d’être élu nouveau président. Je suis impatient de contribuer à soutenir les luttes pour le droit à l'alimentation et à la nutrition, dans le cadre de notre stratégie de démantèlement du pouvoir des entreprises, tout en renforçant la souveraineté des peuples », a-t-il déclaré. 

Vous pouvez la galerie photo des délégués     ici.
Vous pouvez également consulter d’autres albums photos du Conseil International     ici.

Pour des questions relatives aux médias, veuillez contacter     delrey[at]fian.org