| 24-01-2018

Est-ce que votre droit à l’alimentation est réalisé ?

Alors que les droits humains continuent à reculer, il est temps d’élever nos voix et tenir nos gouvernements responsables.

En 2014, les OSC et les mouvements sociaux ont produit un     rapport examinant l’avancement de la réalisation du droit à l’alimentation sur le plan national. Ce rapport a également demandé aux gouvernements, aux institutions des Nations Unies, à la société civile et aux autres parties prenantes de renouveler leur engagement en faveur de la pleine réalisation du droit à une alimentation et à une nutrition adéquates.

Cependant, plutôt que d’être renouvelés, nous constatons depuis 2014 une régression des engagements en matière de droits humains aux niveaux international, régional et national, ainsi que l’échec des pouvoirs publics à aborder pleinement les questions de responsabilité. Le droit à l'alimentation est le droit des personnes à se nourrir elles-mêmes, leurs familles et leurs communautés dans la dignité, aujourd’hui et dans le futur. Le droit à l’alimentation exige des lois et des politiques qui favorisent cette situation et améliorent la capacité des populations à satisfaire leurs besoins alimentaires, à cultiver la nourriture et à gagner leur vie de façon durable.

Tenir les gouvernements responsables de leurs obligations légales en matière de droits humains et garantir l’application des engagements pris et négociés dans les instances politiques internationales est un défi majeur constant pour les organisations de la société civile. Cependant, nous avons une nouvelle opportunité d’élever nos voix pour la réalisation du droit à l’alimentation ainsi que tenir nos gouvernements responsables.

Avec l’élaboration du mécanisme de suivi du CSA, les principaux instruments de politiques seront examinés tous les deux ans au sein du CSA. En 2016, les Directives de la gouvernance foncière ont été examinées, et les OSC ont contribué au processus en fournissant un     rapport indépendant de la société civile. Après des négociations difficiles, il a été convenu que les     Directives sur le droit à l’alimentation feraient l’objet d’un suivi, dont les résultats seront présentés lors de la 45ème session en octobre 2018.

Dans le cadre de ce processus, le Mécanisme de la société civile (MSC) du CSA coordonnera son propre processus et rapport indépendant. Cet exercice vise à :

1.    documenter les progrès réalisés dans la mise en œuvre effective du droit à l'alimentation, en allant au-delà de l’existence de lois et de cadres politiques ;

2.    Rendre visibles les politiques et les pratiques des gouvernements, des tiers et des organisations internationales qui donnent lieu à des violations ou empêchent la réalisation du droit à l'alimentation ;

3.    Créer un cadre normatif actualisé du droit à l'alimentation, qui s’est développé à partir et au delà des Directives sur le droit à l’alimentation.

Afin de présenter un tableau complet des réalités vécues et améliorer les mécanismes existants, nous avons besoin de vous pour partager vos expériences avec le droit à l’alimentation !

Vous pouvez contribuer à ce changement      ici !